Camille Navarre

Enseignante de yoga formée à l’Ecole Française de Yoga (EFY) – Lignée Madras et Energie
Enseignante qualifiée en méditation d’auto-compassion en pleine conscience, pleine présence attentive – Qualifiée pour transmettre le Programme MSC Mindful Self Compassion et également formé au programme MBCL
Formée à la thérapie de pleine conscience ACT : Thérapie d’acceptation et d’engagement.
Certifiée par le RYE, professeur de yoga et relaxation enfants et adolescents – Praticienne certifiée «  Mindful-Up , méditation de pleine conscience adolescents et enfants et j’anime avec beaucoup de joie des ateliers yoga parents–enfants moments riches en partages. 
La pleine présence et le yoga sont pour moi des expériences à vivre et à chaque fois nouvelles, qui me re-connectent instantanément à la richesse de l’instant présent et à ma joie profonde.
Le bien être découvert par le Yoga m’a conduit à approfondir cette discipline millénaire au sein de l’Ecole Française de Yoga ou J’ai reçu une formation de 900h durant quatre ans. Suite à cette solide formation initial, je reste en formation continue. Ainsi je continue à me former pour nourrir ma curiosité, ma soif d’apprendre, de comprendre, de ressentir avec diverses écoles et professeurs. Au fil du temps, de mon travail, de ma recherche, mon enseignement s’enrichi et se colore de toutes ces rencontres.
Aujourd’hui je transmets l’enseignement du Hatha-Yoga et de la méditation de pleine conscience reçu, avec toujours le même plaisir, celui de faire découvrir aux adultes, aux adolescents et aux enfants, toutes leurs possibilités. 

« Si tu écoutes ton corps quand il chuchote,

tu n’auras pas à l’entendre crier. »

Sagesse tibétaine


Michèle Desrues

Enseignante de yoga formée à l’École Française de Yoga (EFY) – Lignée Madras. Le yoga m‘a accompagné toute ma vie…
o Quand j’étais pédiatre, j’attendais mon cours hebdomadaire avec impatience.
o Quand j’ai suivi la formation de l’Ecole Française de Yoga (EFY), j’ai découvert sa pédagogie, sa philosophie et son contexte culturel.
o Quand, en 2000, j’ai commencé à enseigner, j’ai reconnu la richesse de cette transmission dans l’échange et de partage.
o Quand on m’a proposé d’être Formatrice d’Enseignants à l’EFY, j’ai eu la joie de voir se développer la compétence et l’expérience des élèves.
o Quand j’ai participé au groupe de Recherche sur le « Yoga et les enfants » et aux formations de l’Association de Recherche sur le Yoga dans l’Education (RYE), mon
expérience de pédiatre a été utile et j’ai pu mettre en place des ateliers pour les enfants.
Le chemin du yoga est donc inépuisable…
Le yoga n’est pas une gymnastique. C’est une pratique qui vise à l’unité corps-esprit et à l’harmonisation intérieure.
Le corps et le souffle sont des outils au profit d’une évolution vers plus d’attention, de concentration, voire de méditation.
Il n’y a pas d’esprit de compétition ni de recherche de performances.
Le rôle du professeur est d’être attentif à chacun et de proposer des adaptations. Comme disait le fondateur de notre lignée qui a créé l’école de yoga de Madras (Chennai) au début du 20 e siècle :

« Le yoga s’applique à tous et s’adapte à chacun »

Sri Krishnamacharya

Ophélie Frank 

J’ai toujours rêvé de rencontrer l’Orient, et j’ai obtenu un premier stage en Chine à  22 ans. De voyages en expériences professionnelles managériales, puis familiales, j’ai passé presque 10 ans en Asie. C’est la bas que j’ai découvert la méditation. La méditation de pleine conscience est pour moi la continuité de ce chemin de découverte et d’exploration. De la rencontre des autres, à la rencontre de soi. De la confiance envers l’extérieur, à la confiance intérieure. Du courage de faire le tour du monde, au courage de faire le tour de soi.
Une rencontre nécessaire, où j’ai appris à mieux observer les manifestations de mes diverses sources de stress : professionnelles, familiales (en raison d’une grande mobilité) et émotionnelles (en lien avec des problèmes médicaux affectant ma qualité de vie sur de nombreuses années).
Grace à cette attention, mes choix conscients se sont fait plus harmonieux. La frénésie a fait place à plus de présence et de discernement, la vitesse à plus de patience, le jugement à plus d’indulgence et la résistance à plus d’acceptation.
La voie de l’instruction de la méditation s’est ensuite ouverte naturellement. J’ai à cœur de partager les nombreux bienfaits et le soutien qu’apporte la pratique de la  pleine conscience dans notre quotidien.

« Avoir la force de supporter ce qui ne peut être changé, le courage de changer ce qui peut l’être, et la sagesse de distinguer l’un de l’autre »  

Marc Aurele

Michèle et Camille sont membre de la Fédération National des Enseignants de Yoga (FNEY) et transmettent leur enseignement dans le respect du code de déontologie établi par la fédération.