Michèle Desrues

Enseignante de yoga formée à l’École Française de Yoga (EFY) – Lignée Madras
Membre de la Fédération de Enseignants de Yoga (FNEY)

Le yoga m‘a accompagné toute ma vie…

o Quand j’étais pédiatre, j’attendais mon cours hebdomadaire avec impatience.
o Quand j’ai suivi la formation de l’Ecole Française de Yoga (EFY), j’ai découvert sa
pédagogie, sa philosophie et son contexte culturel.
o Quand, en 2000, j’ai commencé à enseigner, j’ai reconnu la richesse de cette
transmission dans l’échange et de partage.
o Quand on m’a proposé d’être Formatrice d’Enseignants à l’EFY, j’ai eu la joie de voir
se développer la compétence et l’expérience des élèves.
o Quand j’ai participé au groupe de Recherche sur le « Yoga et les enfants » et aux
formations de l’Association de Recherche sur le Yoga dans l’Education (RYE), mon
expérience de pédiatre a été utile et j’ai pu mettre en place des ateliers pour les
enfants.

Le chemin du yoga est donc inépuisable…

Le yoga n’est pas une gymnastique. C’est une pratique qui vise à l’unité corps-esprit et à
l’harmonisation intérieure.
Le corps et le souffle sont des outils au profit d’une évolution vers plus d’attention, de
concentration, voire de méditation.
Il n’y a pas d’esprit de compétition ni de recherche de performances.

Le rôle du professeur est d’être attentif à chacun et de proposer des adaptations.
Comme disait le fondateur de notre lignée qui a créé l’école de yoga de Madras (Chennai) au
début du 20 e siècle, Sri Krishnamacharya :

« Le yoga s’applique à tous et s’adapte à chacun »

Carine Arena

Je m’appelle Carine Arena. J’ai une formation initiale d’Architecte Intérieur et de Designer. Je suis aujourd’hui Professeur de Yoga, diplômée de l’Ecole Française de Yoga, reconnue par l’OPQF et la FFP (organismes de qualification de formation professionnelle) Je suis régulièrement les stages de la Fédération Nationale des Enseignants de Yoga. Après une pratique personnelle de 10 ans et ce cycle de formation pratique et théorique de 900 heures en 4 ans, j’enseigne diverses formes de Yoga (Hatha Yoga principalement : Viniyoga de la lignée de Madras précisément, mais aussi Yoga doux et introspectif, Yoga prénatal, Yoga séniors) depuis 9 ans en cours collectifs et individuels, ainsi qu’en stages résidentiels (en solo ou en co-animation avec Caroline Mourot).

Je suis également Sophrologue (diplôme d’état RNCP en cours de validation) et Relaxologue (métier peu connu – à ne pas confondre avec « reflexologue » – le relaxologue a la connaissance de toutes les techniques de relaxation, à protocole verbal et non verbal), diplômée de l’institut Isthme Formations après une formation de 3 ans. J’anime des séances collectives et individuelles autour des immenses possibilités de la « Relaxation de l’être », au sens de relâcher et libérer ce qui est à l’intérieur, aller à la rencontre des profondeurs pour faire émerger les possibles, par un assouplissement de toutes les structures, physiques et psychiques : toutes ces pratiques plongeant l’individu en ondes Alpha participent de ces voyages aux confins de l’inconscient.

Enfin, je suis formée à Isthme Formations en Psychothérapie Corporelle, comprenant une certification en  Psychopathologie, et une spécialisation en cours dans les Approches de Respiration Transpersonnelle (de type « Rebirth»), après une formation de 4 ans. Je propose, dans la globalité de ces univers englobant la totalité de l’humain : un  accompagnement thérapeutique verbal classique enrichi par le travail corporel, le mouvement, l’expression libre ou dansée, la bio énergie, le souffle, avec une importance toute particulière donnée aux états modifiés de conscience, comme porte d’exploration et de libération, et colorée de l’approche transpersonnelle (spirituelle) de l’être. Je propose séances individuelles, groupes mensuels de thérapie, et stages de thérapie en résidentiel (en co-animation avec Frédéric Barbey). Je participe à une supervision mensuelle de groupe avec mon organisme de formation, auprès de mon formateur principal et thérapeute, respectant ainsi la charte de déontologie des praticiens psycho corporels, somato relaxo et sophro thérapeutes.

J’ai à cœur d’accompagner chacun et chacune sur son chemin d’évolution, et de l’aider à rayonner sa lumière. C’est une aventure humaine enrichissante, gratifiante et exigeante, qui me remplit de joie.

Ophélie Frank 

J’ai toujours rêvé de rencontrer l’Orient, et j’ai obtenu un premier stage en Chine à  22 ans. De voyages en expériences professionnelles managériales, puis familiales, j’ai passé presque 10 ans en Asie. C’est la bas que j’ai découvert la méditation.

La méditation de pleine conscience est pour moi la continuité de ce chemin de découverte et d’exploration. De la rencontre des autres, à la rencontre de soi. De la confiance envers l’extérieur, à la confiance intérieure. Du courage de faire le tour du monde, au courage de faire le tour de soi.

Une rencontre nécessaire, où j’ai appris à mieux observer les manifestations de mes diverses sources de stress : professionnelles, familiales (en raison d’une grande mobilité) et émotionnelles (en lien avec des problèmes médicaux affectant ma qualité de vie sur de nombreuses années)

Grace à cette attention, mes choix conscients se sont fait plus harmonieux. La frénésie a fait place à plus de présence et de discernement, la vitesse à plus de patience, le jugement à plus d’indulgence et la résistance à plus d’acceptation.

La voie de l’instruction de la méditation s’est ensuite ouverte naturellement. J’ai à cœur de partager les nombreux bienfaits et le soutien qu’apporte la pratique de la  pleine conscience dans notre quotidien.

Instruire MBSR, c’est continuer à prendre soin de moi de cette façon et venir au contact de toutes les personnes prêtes à faire confiance à leurs ressources naturelles pour prendre soin d’elles, de leur santé et agir positivement sur leur qualité de vie.

« Avoir la force de supporter ce qui ne peut être changé, le courage de changer ce qui peut l’être, et la sagesse de distinguer l’un de l’autre »  

Marc Aurele

 

Mon éthique dans la pratique

L’instruction de la pleine conscience MBSR n’est pas un cours mais un moment de partage laïque et d’engagement dans un processus d’apprentissage commun.

La méditation pleine conscience n’est pas une thérapie, et j’instruis avec l’idée que chacun a la capacité de nourrir son corps et son esprit.

C’est un extrait de Rachel Naomi Remen qui exprime le mieux le lien qui m’unit à chaque participant dans la pratique de pleine conscience :

» Aider, réparer ou servir ?
L’aide est fondée sur l’inégalité ; Quand vous aidez, vous utilisez votre propre force pour aider ceux qui en ont moins. Mais nous ne servons pas avec notre force, nous servons avec ce que nous sommes. Nous nous appuyons sur toutes nos expériences. Nos limites servent, nos blessures  même servent. L’entièreté de ce que nous sommes sert l’entièreté que sont les autres. Le service est une relation entre égaux.

Servir est également différent de réparer. Quand je « répare » une personne, je la perçois comme si elle était cassée. Quand je répare, je ne vois pas l’entièreté chez l’autre personne, et je ne fais pas confiance à l’intégrité de la vie en elle. Réparer suppose une forme de jugement, et le jugement crée une distance.

« Quand vous aidez, vous considérez que la vie est faible, quand vous réparez, vous considérez qu’elle est cassée. Quand vous servez, vous voyez la vie comme un tout. Dans la perspective du service, nous sommes tous connectés

Aider et réparer peuvent blesser fondamentalement. Seul le service peut guérir »

Cultiver cet espace intérieur qui permet d’être « au service » de soi et de l’autre demande une pratique soutenue, authentique et un engagement continu.

C’est pourquoi le parcours d’un instructeur de cycles MBSR est long et obligatoirement ponctué de retraites de méditation en silence encadrées par des enseignants expérimentés. Elles seules permettent l’intégration en profondeur du processus de pleine conscience. Le silence amplifie le retour sur soi et la capacité à utiliser ses propres ressources pour faire face à tout ce qui est peut être dérangeant ou difficile. La diversité des enseignements permet de ne pas s’enfermer dans une pratique figée ou rigide. La présence « silencieuse » des autres et la pratique commune nourrissent l’inspiration et la motivation.

Ce contexte permet de cultiver ouverture, curiosité, souplesse, remise en question et enrichissement de sa propre pratique.

Etre instructeur MBSR implique d’être capable de rencontrer sa propre souffrance et ses propres ressources, pour pouvoir être en contact avec celles des autres avec humilité, respect, bienveillance et confiance.

C’est toutes ces qualités que les retraites et séminaires permettent de développer pour accompagner un groupe de pleine conscience.

Un instructeur est lui même un méditant avant tout !  « Un petit pas en conscience, un grand pas pour l’Humanité »

Camille Navarre

Enseignante de yoga formée à l’École Française de Yoga (EFY) – Lignée Madras et Energie

Certifiée par le RYE, professeur de yoga et relaxation enfants et adolescents

​Praticienne certifiée « Mindful Up » Mindfulness méditation de pleine conscience adolescents et enfants

Enseignante en méditation de pleine conscience, pleine presence attentive et méditation d’auto-compassion

Formée à la thérapie de pleine conscience ACT : Thérapie d’acceptation et d’engagement.

La pleine presence et le yoga sont pour moi des expériences à vivre et à chaque fois nouvelles, qui me re-connectent instantanément à la richesse de l’instant présent et à ma joie profonde.

Le bien être découvert par le Yoga m’a conduit à approfondir cette discipline millénaire au sein de l’Ecole Française de Yoga. J’ai reçu une formation de 900h durant quatre ans, où j’ai été formée au Yoga de Madras et Yoga de l’énergie. Suite à cette solide formation initial, je reste en formation continue. Ainsi je continue à me former pour nourrir ma curiosité, ma soif d’apprendre, de comprendre, de ressentir avec diverses écoles et professeurs en : Pranayama, Yoga Vinyasa (yoga dynamique), Yoga Nidra (relaxation profonde du corps et du mental par des exercices de visualisations pour lâcher prise et se ressourcer).

Je me suis aussi orientée vers la méditation de pleine conscience avec des formations en MBSR : Mindfulness-Based Stress Reduction, « Réduction du stress basée sur la pleine conscience »  pour adultes et pour les enfants auprès de l’ADM et de Jeanne Siaud-Facchin : programme Mindful-Up. Je me suis aussi formée à la méditation d’auto-compassion et à la therapie de pleine conscience ACT : Thérapie d’acceptation et d’engagement.

Depuis 2018 je suis en formation pour être formateur en méditation d’auto-compassion. Je suis actuellement le Cursus Instructeur MSC – Niveau « Certifié »

Le programme MSC, Mindful Self-Compassion est un programme en huit semaines conçu et enseigné par Kristin Neff, chercheuse reconnue dans le domaine de l’auto-compassion et Christopher Germer, psychologue clinicien spécialisé dans les applications thérapeutiques basées sur la Mindfulness et sur l’auto-compassion.

J’anime avec beaucoup de joie des ateliers yoga parents–enfants moments riches en partages. J’ai suivi les ateliers de « discipline positive de Jane Nelsen et Béatrice Sabaté ». Les ateliers de Discipline Positive sont destinés aux parents et aux adultes qui désirent mettre en place une communication familiale  efficace et bienveillante, en mettant l’encouragement au cœur de leurs relations avec les enfants.

Aujourd’hui je transmets l’enseignement du Hatha-Yoga et de la méditation de pleine conscience reçu, avec toujours le même plaisir, celui de faire découvrir aux adultes, aux adolescents et aux enfants, toutes leurs possibilités.

Au fil du temps, de mon travail, de ma recherche, mon enseignement s’est enrichi et coloré de toutes ces rencontres. J’apprends également beaucoup auprès des élèves qui me font l’honneur de m’accorder leur confiance. Je ressens beaucoup de gratitude d’être ici, vivante et d’avoir la chance de transmettre les outils du yoga et la pleine conscience qui enrichissent ma vie à chaque instant ou elle m’est offerte.

Michèle, Carine et Camille sont membre de la Fédération National des Enseignants de Yoga (FNEY) et transmettent leur enseignement dans le respect du code de déontologie établi par la fédération.