Planning des cours 2021

Reprise en salle du 9 juin jusqu’au 26 juin

et en ligne également

Le port du masque est nécessaire avant et après la pratique mais pas pendant (ouf !)

9 participants max par cours dans des salles très lumineuses et spacieuses

 

Planning des cours 2021.2022

Reprise en salle dès le mardi 7 septembre

et aussi en ligne

Tonifier, détendre, étirer, apaiser le corps et le mental

avec différents cours de pleine conscience et yoga qui allient des moments doux et des moments toniques

Les débutants sont les bienvenus, même si vous êtes très raides !

Prenez soin de vous, réservez votre séance dès maintenant!

Lieu 

Tous les cours sont en ligne et en présentiel : 3 rue des Missionnaires 78000 Versailles

Et seulement le cours du mercredi 20h15 est ici : Ecole des Condamines – rue des Condamines 78000 Versailles

 

Tarifs 2021.22  

Cours découverte : 15 €

(offre pour tout nouvel élève)

 

Cours annuel : 445 € (adhésion 3ND comprise de 25 €)

Possibilité de vous inscrire toute l’année. Le tarif sera calculé en fonction du nombres de cours restants.

Hors vacances scolaires et jours fériés.

 

Cours annuel Yoga Ados (12-14 ans) : 395 € (+ adhésion 3ND de 25) Cours affilié à Pass + Vous pouvez bénéficier d’une réduction de 80€ pour une inscription de collégien à ce cours. Appelez le 09 69 32 60 92 pour vous renseigner ou connectez vous sur www.passplus.fr

 

Carnet 8 cours : 170 € (valable l’année scolaire et utilisable sur les places disponibles)

 

Ateliers yoga parent- enfant: 165 € pour les ​8 ateliers ou 25 € à l’unité

 

Programme d’auto-compassion en pleine conscience « MSC » En salle : 490 € ou en Ligne : de 420€ à 470 €

Cela comprend également un livret pédagogique et les enregistrements des méditations pour la pratique à domicile
9 séances : les séances 1, retraite et 8 durent généralement 3h et les séances 2 à 7 durent 2h45 


« Il est possible de prendre appui sur un centre stable au cœur de vous-même,

sur lequel vous pouvez compter, avoir confiance et qui ne vacille pas. »

Jon Kabat-Zinn


 

Pourquoi le hatha yoga ?

Podcast à écouter

Le Hatha yoga est une pratique idéale pour tous puisqu’elle permet d’équilibrer son corps, son cœur et son esprit par des postures, des techniques de respirations (pranayama), le tout dans un esprit méditatif. Les enchaînements sont doux pour autant le corps entier travail en profondeur.

Le mot yoga est issu de la racine « Yug » signifie « unir ». C’est l’union au sens large menant  à l’Unité. Cette unité permet à la fois de s’ancrer et de se mettre en mouvement dans le flot de sa vie, d’aller contacter en soi un espace paisible et silencieux en tout circonstance. La quête de la paix intérieure s’accompagne également d’une recherche plus vaste sur la nature de son existence. 

Bénéfices : 

– Apprentissage d’une respiration plus complète

– Etirement et santé de la colonne vertébrale, renforcement et assouplissement musculaire

– Prévention des troubles musculo squelettiques

– Equilibre nerveux et endocrinien

– Coordination, concentration, présence

– Connexion à l’essentiel, à sa vérité profonde

– Circulation du flux d’énergie vitale dans le corps par l’harmonisation de ses centres d’énergies (chakras).

 

Séance type – Détente et recentrage :

Chaque cours comprend les 5 familles principales et met l’accent sur une intention particulière : un Bhavana, porté par un Vinyasa : une progression

– Asanas : postures prises en dynamique : dans le mouvement, et en statique : immobilité

– Relaxation allongée au sol

– Pranayama : discipline du souffle, exercices respiratoires

– Méditation : assise silencieuse

– Chant d’un mantra.

Idées reçues au sujet du Hatha Yoga :

 « Je ne suis pas assez souple pour m’y mettre »

Justement le yoga assouplit le corps et à force de pratique le pratiquant va gagner en souplesse et par conséquent en confort dans son quotidien. Il semble même plus aisé pour quelqu’un qui n’est pas souple de s’y mettre car la conscience de son corps sera plus fine qu’une personne très souple qui aura plus tendance à se couper de ses sensations et de son souffle.

 

« Le côté spirituel ne m’intéresse pas »

 Le yoga a pour intention d’associer le bien-être du corps lui de l’esprit. Tout en sollicitant votre corps vous serez amené à vous recentrer sur vous, vos sensations, vos pensées. C’est en combinant ces deux aspects physiques et mentales que vous ressentirez les bienfaits du yoga. Pratiqué régulièrement, le yoga apporte une meilleure connaissance de soi (conscience corporelle, respiration, gestion de émotions et des pensées), et guide vers une belle confiance en soi et gestion de son énergie.

Etre à l’écoute de ses sensations, savoir se détendre, apprendre à mieux gérer le stress, la colère ou l’angoisse deviendront des acquis utiles au quotidien, avec une plus grande ouverture aux autres, et à soi.

« C’est une activité féminine »

En Inde depuis les temps les plus anciens les maître yogi sont des hommes. De nos jours il est pratiqué par les deux genres. Penser que le yoga est une activité féminine et une idée reçue sans fondement.

« Le yoga c’est trop mou ! »

Travaillant les muscles et les articulations en profondeur sur l’ensemble du corps, le yoga est loin d’être une activité molle. Aussi le yoga renforce la mémoire, la capacité d’attention et de concentration et même la détermination. Apprendre à maîtriser son souffle peut s’avérer être un véritable défi pour les personnes agitées au stressées. Le yoga apprend à accueillir le moment présent tel qu’il se présente, par la prise de postures plus ou moins confortable. Le yoga confronte aux limites et renforce le mental et le corps dans sa globalité. Le yoga permet d’habiter pleinement son corps, de débusquer les tensions qui se sont insinuées en nous par le stress ou la fatigue.

Les postures sont trop compliquées pour moi !

Un yogi avançait n’est pas forcément celui qui réalise toutes les postures du cours mais plutôt celui qui écoute son corps, ses limites, ces sensations et qui arrive à savoir ce qui est bon pour lui à l’instant T. Dans la pratique, il est d’une part inutile de regarder le tapis du voisin et d’autre part essentielle de trouver une posture stable et confortable qui nous convienne. Cela passe par une attention au souffle, à l’instant présent. C’est apprendre à tourner votre regard vers l’intérieur, pour habiter pleinement votre être et laisser rayonner toute votre lumière .

 


 

Méditation de pleine conscience 

« La méditation n’est pas une évasion,  mais une rencontre sereine avec la réalité. » Thich Nhat Hanh

 

La pleine présence-pleine conscience (mindfulness) est un état d’attention à l’instant présent, ici et maintenant. C’est l’état d’ouverture en lequel se vit la réalité telle qu’elle est, libre de jugement. Cet état inhérent à la nature humaine n’appartient à aucune tradition particulière, c’est une expérience naturelle et universelle.Compte tenu du contexte sociétal qui nous pousse vers toujours plus de sollicitations, d’agitation et de stress, la méditation de pleine conscience (méditation laïque) répond à des besoins fondamentaux comme le calme, le lâcher-prise, la régulation de ses émotions et le bien-être en général. Elle a des conséquences positives sur la santé et présente de multiples bénéfices sur les plans cognitif et émotionnel.  Les dernières recherches mettent en évidence que la pratique régulière de la méditation permet de modifier la structure même du cerveau, en deux mois seulement, en augmentant les zones concernant le bien-être et les émotions positives tout en diminuant les zones concernant les pensées et les émotions négatives. 

 

La méditation est bénéfique :

– pour le mental : anxiété, dépression, stress, burn-out, insomnie, concentration, attention, mémoire, hyper-activité, addictions, peurs, phobies, colère, lâcher-prise, ancrage, procrastination

– pour le physique : douleurs, inflammations, hypertension, diabète, vieillissement cellulaire, action sur le système immunitaire, neuro plasticité

– pour le développement personnel : confiance, estime de soi, relation, compassion et auto-compassion, communication, performance, prise de décision

Idées reçues au sujet de la méditation de pleine conscience :

La méditation est une réflexion approfondie

En réalité, dans la méditation de pleine conscience, l’attention n’est pas portée sur la réflexion intellectuelle ou l’élaboration conceptuelle, mais sur le ressenti non verbal, corporel et sensoriel.

 

La méditation consiste à faire le vide dans sa tête

L’essentiel du travail consiste non à faire taire le bavardage de l’esprit, mais à ne pas se laisser entraîner par lui, en l’observant au lieu de s’y identifier. L’objectif est de se rapprocher d’une « conscience sans objet », où l’esprit n’est engagé dans aucune activité mentale volontaire, mais tente de rester en position d’observateur. Ce n’est donc pas une absence de pensées, mais une absence d’engagement dans les pensées.

 

La méditation est une démarche religieuse

La méditation de pleine conscience permet de développer et tester au quotidien un outil de régulation attentionnelle et émotionnelle, au-delà de toute forme de croyance !

 

La méditation est un peu comme la relaxation ou la sophrologie

Dans la méditation de pleine conscience, on ne cherche pas à atteindre un état de détente ou de calme particulier (certaines séances peuvent au contraire être difficiles ou douloureuses), mais juste à intensifier sa conscience et son recul envers ses expériences. Par exemple, plutôt que de chercher à ne pas être en colère ou triste, on tend à observer la nature de ces émotions, leur impact sur le corps, les comportements qu’elles déclenchent. Donner ainsi un « espace mental» à ses émotions négatives permet d’être à l’écoute des ses besoins, en leur permettant d’exister et de s’exprimer sans être amplifiées par la répression (ne pas les autoriser) ou la fusion (ne pas s’en distancier).