Je nous invite en ce début d’année à prendre le temps de se demander avec quelle « Intention » nous souhaitons commencer cette nouvelle année. Cela va nous demander d’être honnête envers nous-même et du courage pour découvrir notre intention. Bien sûr, ici pas question de rechercher la perfection, de se mettre la pression mais d’avoir un fil conducteur. L’idée n’est donc pas de se fixer un but spécifique, mais plutôt d’agir avec une « Intention » que l’on laisse émerger du cœur. Il est possible que rien ne vienne au départ car découvrir son « Intention » demande une pleine attention à ses vrais besoins, écoute et patience. Cela peut être soutenant si c’est un processus nouveau pour soi, d’être accompagné par un professeur de yoga ou de méditation, pour laisser son intention émerger d’elle-même quand ce sera le bon moment pour soi.

Une fois notre « Intention » trouvée laissons-la être, laissons la graine germer, le processus s’accomplir, les changements apparaitre sans avoir aucunes attentes. Cette intention se renforcera d’elle même très simplement, nous n’avons qu’à la répéter mentalement plusieurs fois. Nous pouvons y penser peut être au réveil, le soir avant de s’endormir, en méditant ou lors d’un cours de yoga. Et c’est la répétition qui va permettre de faire grandir d’elle-même notre « Intention » tranquillement.

Nous n’avons pas besoin de définir un objectif particulier, cela nous permettra de ne pas avoir une performance à accomplir et éviter de se décevoir. Ce sera alors juste de s’encourager, se féliciter des petits pas qui sont là quand ils sont là. De prendre le temps aussi de se remercier de cultiver du mieux possible son « Intention ».

Et définir son intention n’est pas du tout une résolution. Les résolutions elles sont souvent peu productives (selon une étude de la Qapa 85% des personnes n’atteignent aucune de leurs nouvelles résolutions), et anxiogènes. Les résolutions peuvent aussi souvent partir du postulat que l’on n’est pas comme il faut et qu’il faudrait s’améliorer…Si nous avons déjà posé des résolutions pour cette nouvelle année, voyons comment nous pouvons les reformuler en  une intention beaucoup plus douce et réalisable.

Voici des exemples de but spécifique (résolution) que l’on peut se fixe et de noter comment on peut les adoucir en intention :

  • Méditer tous les jours… (ce qui est loin d’être facile surtout au départ !) → Vs : Etre bienveillant(e) avec moi
  • Faire attention à ce que je mange → Vs : être à l’écoute de mon corps.

Car oui les résolutions du style « je méditerai tous les jours » ou « je vais maigrir », sont souvent trop spécifiques et strictes.

L’invitation est donc de mettre au centre de ses pensées une intention profonde, qui ne va pas varier en fonction des résultats obtenus et qui demeurera hermétique au regard des autres. C’est donc une notion bienfaisante et une belle ressource à activer au quotidien, de soi à soi-même.

Et pour nous y aider si l’on est visuel, nous pouvons noter ton intention sur un post-it, là pour nous rappeler au quotidien ce qui est important pour nous.

Pour moi une « Intention » est très proche de la notion d’un « Sankalpa », terme sanskrit utilisé pendant la pratique du yoga nidra entre autre. Ce terme veut dire : « San : connexion avec une vérité la plus haute », et « kalpa : vœu ». C’est une intention sincère, profonde, un vœu solennel. Un sankalpa est court, clair et facile à comprendre, formulé de manière positive, comme si on l’incarnait déjà.

La détermination de notre Sankalpa vient du plus profond de nous-mêmes, et nous aide à créer un lien entre  corps et esprit.. C’est une affirmation qui reflète notre vraie nature. Notre esprit est alors informé d’une nouvelle direction à prendre dans notre vie, sans avoir d’action concrète à réaliser. Aucune déception, sentiment de culpabilité ou d’échec n’est associés au « Sankalpa ».

Une fois notre « Intention » ou « Sankalpa » connu, dans nos actions, même les plus minimes, prenons quelques instants pour ressentir si nos actes sont en phase avec notre intention la plus profonde. Nous gagnerons en congruence et en détente intérieure. Et, certainement que les autres, autour de nous, le ressentiront également et se sentiront mieux à notre contact.

En bonus si l’on connait déjà son intention ou « Sankalpa » : prenons le temps de fermer ses yeux et d’imaginer être en train de vivre son intention ou « « Sankalpa ».

Prenons le temps de ressentir ce qu’il se passe dans son corps.

Et peut-être une fois que l’on ressent en soi un état de pure joie, nous savons que nous en sommes capables. Et surtout, cela nous permet de se créer un lieu ressource dans notre cœur où l’on peut se relier à une dose de bonheur dès que l’on en ressent le besoin.

Je nous souhaite à tous une lumineuse année 2022 et de découvrir et cultiver notre intention, « Sankalpa » avec beaucoup de douceur

Partager sur...

Recevez notre newsletter

Yoga bulle dans ta boite mail !
On sait que ta vie est souvent bien chargée, alors on a cœur de t’aider à t'alléger en t’informant des nouveaux cours, ateliers stages afin de t’offrir une bulle, un espace de ressourcement pour te reconnecter à l’essentiel et t'inviter à savourer pleinement ta vie.

Yoga Bulle vous remercie pour votre inscription à la newsletter :)